RAFFAELLI CLAUDE

Plusieurs structures privées, des services de l'état ainsi que des experts scientifiques ou médicaux étaient membres permanent de ce groupe informel. Certains ont quitté le navire en cours de traversée, d'autres juste avant le sabordage fin 1995...
Avatar de l’utilisateur
BAILLET
Messages : 1692
Inscription : dim. mars 11, 2012 10:26 pm
Localisation : ch'timi
Contact :

RAFFAELLI CLAUDE

Messagepar BAILLET » mar. août 26, 2014 7:10 pm

Docteur CLAUDE RAFFAELLI
extrait c dans l'air.tiff
Dr Claude RAFFAELLI, mise en examen en octobre 2007 - source émission C dans l'air du 30 octobre 2007
extrait c dans l'air.tiff (106.85 Kio) Consulté 1300 fois

Le Docteur RAFFAELLI était médecin du travail de l'usine VALEO de Condé sur Noireau.

Il a été mis en examen par la juge Marie Odile BERTELLA GEOFFROY en Octobre 2007.

voici de qu'écrivait l'Express le 19 octobre 2007:

C'est une première dans l'épineux dossier de l'amiante. Le médecin du travail de l'usine Ferodo-Valéo à Condé-sur-Noireau (Calvados), spécialisée dans la transformation de l'amiante, a été mis en examen ce mardi après-midi par les juges Marie-Odile Bertella-Geffroy et Didier Peltier. La justice reproche au docteur Claude Raffaelli sa passivité présumée face aux risques encourus par les salariés en contact avec des fibres cancérigènes.

"L'amiante était un sujet tabou pour le docteur Raffaelli, se souvient Maurice Leroux, responsable du personnel chez Ferodo-Valéo entre 1972 et 1998. Dès que l'on était essouflé, il minimisait nos troubles, nous conseillait d'arrêter de fumer ou de boire. C'était jamais l'amiante."

François Martin, le président de l'association locale de défense des victimes, enfonce le clou: "En tant que médecin préventif du travail, il aurait dû avertir la direction départementale du travail". Oui, mais "on ne mord pas la main qui nourrit", ironise Maître Michel Ledoux, avocat de l'Association nationale de défense des victimes de l'amiante (Andeva). Le praticien était non seulement employé par Ferodo-Valéo, mais aussi membre du Comité permanent amiante, un lobby de l'industrie, "autodissous" en 1996, avant l'interdiction totale du matériau en France.


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politi ... JtOpcC0.99

le 31 octobre 2007, le cas du Dr Raffaelli était évoqué en introduction d'une émission "C dans l'air", intitulée: Amiante, il serait temps!
http://www.youtube.com/watch?v=A0HveRU40-g > reportage apparition du Dr Raffaelli à 9'53

En février 2009, la Cour d'Appel de Paris rejette la demande en annulation, comme le rapportera la revue Santé & Travail n° 066 - avril 2009

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris a rejeté la demande du Dr Claude Raffaelli d'annulation de sa mise en examen. Ancien médecin du travail de l'usine de transformation d'amiante Ferodo-Valéo, il est poursuivi pour blessures et homicides involontaires et pour non-assistance à personne en péril. Dans leur arrêt, daté du 6 février, les magistrats ont considéré qu'il existait des indices graves et concordants pour maintenir la mise en examen. Le Dr Raffaelli est suspecté de "s'être abstenu de porter secours à des salariés de l'usine de Condé-sur-Noireau, alors qu'il pouvait établir des attestations de contre-indication ou d'aménagement de poste, qu'il avait la possibilité de faire des déclarations de maladie professionnelle, […] qu'il n'a pas proposé aux employeurs la mise en place de protections collectives ou individuelles plus efficaces".

Image

Aujourd'hui, le Docteur Claude RAFFAELLI est président de l'association Lehugeur-Lelièvre.

L'association LEHUGEUR-LELIEVRE se situe dans le champ du handicap, tant en faveur des enfants et des jeunes (handicap mental léger, autisme, troubles du comportement), qu’en faveur des adultes (handicap psychique).

voir article Ouest France du 27/06/2012 : http://www.ouest-france.fr/lassociation ... ets-210065
Luc BAILLET, architecte, cofondateur de RésoA+

Revenir vers « LES MEMBRES PERMANENTS »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité